Simyo propose une carte SIM pour expatriés

Infos — Souscription Bouygues Telecom : 01 86 65 29 98 (lundi-vendredi 8h-21h ; samedi 9h30-18h30)
Me faire rappeler gratuitement.

Simyo, la marque de carte prépayée de Bouygues Telecom, lance une nouvelle gamme de cartes prépayées. Cette gamme permet de conserver son numéro de mobile pour 10€/an hors recharges. Un service pratique pour les futurs expatriés.

La France compte pas moins de 1 642 953 expatriés, en hausse de 2% en 2013. Le Top 3 est tenu par la Suisse, le Royaume-Uni et les Etats-Unis. Mais, lorsqu'ils partent, les expatriés sont devant un choix douloureux : conserver ou abandonner leur numéro de mobile français. L'expatriation permet de résilier sans frais les forfaits mobile mais ne permet pas d'en garder le numéro. Simyo a une solution.

Simyo, la marque racheté à KPN et recommandé par B&You, propose une nouvelle gamme de carte prépayée dédié à cette population française hors du territoire national : les cartes Expatriés. Les futurs expatriés pourront ainsi garder leur numéro et en profiter pour contacter la famille et les amis lors de leurs retour pendant les vacances. Il suffit de souscrire à l'offre Expatriés de Simyo pour conserver son numéro via un numéro RIO.

Pour 10€/an, Simyo permet aux expatriés de garder leur numéro de téléphone français. Si le client expatrié retourne en France, une gamme de recharges permet de communiquer durant cette période. Cette gamme de recharges comprend 3 cartes :

  • Appels et SMS illimités en France + 100Mo valable 7 jours pour 10€
  • Appels et SMS illimités en France + 1Go valable 15 jours pour 20€
  • Appels et SMS illimités en France + 1 Go + 1h vers l'international valable 20 jours pour 30€

Les recharges Expatriés sont uniquement disponibles en ligne.

Comme B&You, Simyo est une offre entièrement ligne. La commande de la carte SIM doit se faire avant l'expatriation afin de profiter du numéro RIO et du transfert du numéro. Rien n'empêche de procéder au transfert du numéro et de profiter de la résiliation sans français.

Commentaires