Infos - Souscription

09 87 67 18 00

Vous êtes ici

Bouygues Telecom propose de tester l'IPv6 sur son réseau mobile

head
Logo IPv6

Bouygues Telecom travaille à la mise en place de l'IPv6 sur ses réseaux mobile (2G, 3G et 4G). Ainsi, en utilisant un certain paramétrage dans son smartphone Android, l'opérateur permet de profiter de cette nouvelle version d'IP.

Depuis quelques jours, Bouygues Telecom teste l'IPv6 sur ses réseaux mobile (2G, 3G et 4G). Ce nouveau protocole IP permet d'avoir un plus grand nombre d'adresses IP.

Pour tester le réseau en IPv6, Bouygues Telecom nous a fourni une méthodologie pour Android (mais cela semble fonctionner sur d'autres OS sauf iOS). Ainsi, les abonnés mobile (Sensation, B&You ou La Carte) doivent se diriger vers les réglages d'Android (Menu > Paramètres ou descendre le menu avec les notifications et toucher la roue crantée des réglages). Dans la section des Connexions (éventuellement en choisissant Plus), il faudra choisir les "Réseaux Mobile" puis le "Nom des points d'accès" et le point d'accès "Bouygues Internet - mmsbouygtel.com". Les champs "Proxy MMS" et "Port MMS" doivent être vides et choisir IPv6 dans "Protocole APN". Et enregistrer les modifications (via le menu).

Paramètres IPv6 dans Android

Paramètres IPv6 dans Android pour utiliser sur ses réseaux mobile

Pour vérifier si le paramétrage a fonctionné, ouvrez un navigateur vers les sites Test IPv6, Test IP de la Fibre.info ou Test IPv6 de Google. Si cela ne marche pas, il suffit de revenir dans les paramètres des points d'accès et de changer le "Protocole APN" en IPv4 pour revenir à la situation précédente. Pas besoin de remettre les valeurs des champs "Proxy MMS" et "Port MMS".

Bouygues Telecom veut ainsi migrer plusieurs centaines de milliers de clients en IPv6 d'ici la fin de l'année. L'objectif est autant de changer l'adressage IP que de réduire le nombre d'adresses IPv4 pour éviter la pénurie.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :